Interclubs

Interclubs 2016 à Gaspé

Cette année c’était nous qui étions hôte de l’interclubs (réunion des clubs de minéralogie du Québec). Ca s’est décidé un peu à la dernière minute alors nous n’étions pas aussi préparé qu’en 2012.

A cause des grandes distances entre les sites intéressants, ça s’est fait sous la forme d’un itinéraire. Le point de rencontre de la première journée était dans le parc de la Gaspésie. Nous somems allés à Tuzo pour les agates bleues et l’améthyste.

Ensuite nous sommes allés à Sullipek, une ancienne mine de cuivre en exploration dans les années 1970. On foullait dans les résiduts extraits de la gallerie. Il y avait de la magnétite, grenats noirs, chalcopyrite, et rhyolite.

La journée se termine à l’autre bout de la Gaspésie, à Gaspé, pour le souper et la soirée. Echanges, exposition, encan, vente et petite conférence sur un fossile unique au Québec, trouvé lors de l’interclubs 2012. et un dodo bien mérité après une longue journée.

Le lendemain, direction Baie-des-Chaleurs. Premier arrêt à Barachois pour ramasser des agates. Et ensuite l’incontournable Percé, avec ses formations rocheuses diversifiées, ses fossiles et le célèbre rocher. Ensuite Anse-aux-Gascons pour les fossiles de coraux Halysite. Et finalement Port-Daniel pour les fossiles de coraux et crinoïdes. Malheureusement, la marée nous a joué un tour et on n’a pas pu se rendre à la destination finale à Cap a l’enfer. Mais c’est pas grave, tous le monde était bien content de cette superbe journée.

Merci à tous les participants et à la prochaine.

Publicités
Interclubs

Interclubs 2015 : Québec et Thetford Mines

Interclubs 2015, réunion des clubs de minéralogie du Québec. Cette année ça se tenait à Québec, avec la deuxième journée dans une carrière à Thetford Mines. La première journée, il y a eu l’accueil, avec une conférence sur les fossiles, suivie d’une excursion à la carrièere Château-Richer (Formation de Neuville), avec vue sur l’île d’Orléans. On y a trouvé quelques fossiles comme graptolites, crinoïdes, céphalopodes, brachiopodes et trilobites. Il faisait TRÈS chaud. Puis de retour à Québec pour le souper, avec discussion et échanges de minéraux et fossiles.
Le lendemain, on allait dans une carrière à Thetford Mines. On a trouvé les minéraux typiques du coin (serpentine, amiante et antigorite) et quelques chanceux ont trouvé des grenats verts. Encore une fois, une très belle journée où il faisait TRÈS chaud, on cherchait de l’ombre près des arbres pour le dîner. Superbe activité, merci aux organisateurs et à l’an prochain.

Interclubs

Interclubs 2014 : Thetford Mines

Réunion annuelle de tous (ou presque) les clubs de minéralogie du Québec. Cette année c’était à Thetford mines.
Le samedi, nous avons visité 4 sites, soit la mine Carey, ou nous avons trouvé de superbes spécimens d’antigorite et de serpentine, puis une mine de Stéatite (pierre à savon) Les inuits sont un des principaux client de cette mine. Au risque de briser le mythe, les sculptures Inuits sont faites presqu’exclusivement avec les pierres de cette mine.
Puis un court arrêt photo pour voir les anciens bureaux de la mine, datant de 1933, faite entièrement de stéatite.
Et le 4e site était la mine Reed-Bélanger, mais il y a eu confusion dans le convoi et nous (gaspésie) n’avons pas pu y aller. On y trouvais de la chromite, et certains nous on donné quelque spécimens à leur retour.
Il y a eu ensuite le souper et l’encan
Le lendemain, nous allions à la mine BC, où il y avait bien sûr les mêmes minéraux répandus dan cette région, serpentine, antigorite amiante etc.. mais nous avons aussi trouvé une veine de Prehnite. Les cristaux mouillés étaient brun orangés, mauns une fois séchés, ils ont une couleur gris-bleuté, et au toucher, ça semble cireux. Ils annoncaient de la pluie et des orages pour cette dernière journée, mais nous avons eu une très belle journée.
Une très belle fin de semaine! Merci au Club des appalaches pour l’accueil.

 

Interclubs

Interclubs 2012 : Gaspé

C’est nous qui étions l’hôte de l’interclubs 2012. (Réunion de tous les clubs de minéralogie du Québec) se déroulait à Gaspé du 10 au 12 Août dernier. Malgré que les sorties sur le terrain ont été sous la pluie toute la fin de semaine, il semble que les participants aient bien apprécié l’accueil et les excursions proposées.

A cause des grandes distances pour venir à Gaspé et entre les sites intéressants, une carte détaillée de sites intéressants et accessibles avait été laissées aux personnes inscrites. Ils pouvaient donc visiter des sites sur le chemin vers Gaspé, et/ou au retour.
La réunion des présidents s’est déroulée le 10 au soir.

11 Août:

Inscription le matin, et ensuite sortie dans les environs de Coin-du-Banc.
Malgré un faux départ qui nous a fait perdre un peu de temps (c’est la faute à Christian), on a réussi à se reprendre et ratrapper le temps perdu.
On a commencé à la carrière du Portage, où l’on pouvait trouver des fossiles de trilobites géants. Personne n’en a trouvé de complet, mais tout le monde semble en avoir trouvé des morceau, (dos, pygidium, et quelques têtes) les pièces indiquaient des trilobites d’environ 20cm par 30cm

Ensuite, nous sommes allés à Coin-du-banc, voir les fossiles de tronc d’arbres/fougères géantes, et certains ont ramassé des agates sur la plage. Nous nous sommes ensuite dirigés vers Barachois pour y ramasser quelques agates avant de retourner vers Gaspé pour la soirée.

Pendant le souper, un encan silencieux permettait de vendre des spécimens données par participants. Ça aide au financement de l’activité, et en même temps ça permet aux participants de se procurer des spécimens intéressants à un prix raisonnable. Il y avait deux belles pièces de Gaspéite données par Kimpar et quelques pièces de Kimberlite (pierre à diamant provenant du Québec) fournies par Stornoway.

Après le souper, il y a eu une conférence au sujet des dykes et particulièrement le Dyke de Tar-Point, intéressant parce qu’il est l’origine des roches contenant des agates bleues et blanche et du pétrole, que l’on trouve sur une partie de la côte de la baie de Gaspé.

Ensuite, en fin de soirée, il y a eu tirage de quelques prix de présence, spécimens de la Gaspésie, commandites, et collection de minéraux de la Gaspésie.


12 Août:

À causes des distances entre les sites et pour permettre plus de choix, le groupe était divisé en deux pour les sorties du 12. Un groupe « minéraux » et un groupe « fossiles ».

Le premier groupe allait dans le secteur du Parc de la Gaspésie, soit le Mont Tuzo, Ruisseau de l’indien, et Sullipek. Le site du Mont Tuzo est un site à agates du même genre que le Mont-Lyall, mais avec des couleurs différentes. Sur le chemin, il y avait le site fossilifère du Ruisseau de l’indien, où nous avons fait un court arrêt. En fin d’après midi, nous sommes allés à Sullipek, à la recherche de grenats noirs, magnétite, chalcopyrite et de la « yvonite » (inside joke). Comme la pluie s’intensifiait et que la journée était bien avancée, nous ne sommes pas restés très longtemps sur ce site.

Le deuxième groupe est allé dans le secteur de Port-Daniel/Anse-aux-Gascons, pour les fossiles de coraux et de crinoïdes.

En fin de journée, la plupart des gens continuaient vers d’autres sites indiquées sur la carte fournie lors de l’inscription. Quelques uns sont revenus vers Gaspé pour visiter d’autres sites.

Merci à tous nos visiteurs et commanditaires et à la prochaine

 

Interclubs

Interclubs 2008

2e participation à cette activité annuelle les clubs de minéralogie du Québec.
La première journée, nous avons visité le Musée Minier de Thetford Mines. Quelques photos ont été prises dans le musée, mais à cause de l’éclairage et des vitres, la plupart étaient floues, je n’ai placé que les moins pires
Après le dîner, nous sommes allés à une ancienne carrière de talc, à East-Broughton. Il y avait beaucoup de Talc et de Séatite (Pierre à Savon). Il y avait aussi de la pyrite, de l’albite, dolomite, et bornite dans une veine de quartz.
Dans un grand trou maintenant rempli d’eau, certains ont trouvé de minuscules cristaux de brookite et anatase.
La journée se terminait par un souper au Cégep et un encan silencieux. Il y avait une période d’échanges, mais je n’ai pas pu en profiter parce qu’il y avait un réunion des présidents.
La 2e journée se déroulait à la mine de Black Lake, une mine d’amiante en exploitation. De la serpentine et de l’amiante à profusion. Tellement que le « cotton » d’amiante porté par l’eau se retrouve un peu partout. Nous allions sur un site ou avaient été trouvés des grenats verts dans le passé. Nous en avons trouvé, mais pas autant qu’il y en a déjà eu, et certain en on même pas trouvé. Il y avait aussi des petit crytaux de vésuvianite et autres minéraux associés à la serpentine et l’amiante.
A la bouche de trous servant à écouler l’eau, il y avait des formations d’hydromagnésite.
A la fin de l’activité, on en a profité pour faire plusieurs échanges.